Une barge, un jardin, une vue

barge-garden-swale-brooklyn-

Allez, hop ! Cette semaine, encore un p’tit concept bien new-yorkais… un jardin sur une barge avec vue.

L’inénarrable Pier 6 continue de nous surprendre, avec l’ouverture de Swale. Une barge amarrée entre les terrains de beach volley et de foot, sur laquelle ont été plantés des arbres fruitiers, des plantes aromatiques et médicinales.

Bon, ne fantasmez pas, on est loin des Jardins Majorelle ou du Château de Versailles, on est plutôt dans le concept jardin potager-perso–do-it-yourself.

Il y a un petit côté “jardins partagés” qu’on voit partout dans NY et dans lesquels on peut rarement entrer. Sauf que là, on y entre comme on veut, c’est gratuit, et il y a une vue de folie. C’est un peu “rough” comme on dit ici, mais sympathique et plein de bonnes ondes.

La barge est ouverte à tous, vous pouvez même y cueillir des plantes aromatiques, (gratuit, aussi).  Vous pouvez aussi venir avec une plante que vous aurez achetée et la planter vous-même. Regardez le programme ici, il y a des ateliers divers et variés, et demandez sur place, les volontaires seront ravis de vous parler de toutes ces plantes.

C’est une bonne occas’ de retourner sur les Pier maintenant que le beau temps est revenu. Et puis, avouons-le :  les concepts complètement barges, ça n’a jamais fait de mal à personne !

Dans tous les cas, voir des arbres fruitiers et du basilic, avec une vue de malade sur la skyline, il faut être aigri pour trouver ça nul.

ADRESSE

Pier 6

SWALE
La barge est accostée, ici

www.swaleny.org/

 

SI VOUS N’AIMEZ PAS LES PIZZAS

Il y a la fameuse pizzeria Fornino juste derrière dont nous avons parlée l’année dernière, avec terrasse et tout et tout.
Mais vous aurez peut être envie d’aller déjeuner dans le petit “quartier bijou” juste derrière, où chaque maison mérite une photo. Un “carré magique” situé entre les rues Joralemon, Colombia place, State Street et Hicks. Il y a là un petit resto parfait, IRIS Café.
20 Colombia Place, ici
Fermez les yeux… Vous êtes bien.

PETIT PLUS

Il y a aussi au bout de la rue du Café Iris, un autre jardin, planqué sous l’autoroute, et quand on le voit, on se dit que la nature est puissante, parce que sans plantes, ce triangle serait l’endroit le plus pourri du coin.

 

NADEGE FOUGERAS

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



%d bloggers like this: