Bar Fortuna : le speakeasy du moment

bar-fortuna-speakeasy-newyork

Un feu de cheminée, des cocktails vénitiens, une déco raffinée dans une ambiance tamisée… Pas de doute, on a trouvé LE speakeasy pour passer nos looooongues soirées d’hiver, en refaisant le monde, bien au chaud, à la lumière de bougies vacillantes.

Intime, cosy, discret et élégant, délicieusement baroque avec un je-ne-sais-quoi de décadent, le Bar Fortuna nous a tapé dans l’oeil.

On y accède par le restautant Casa Apicii.

Entrez, saluez l’hôtesse et d’un pas assuré, empruntez directement l’escalier dérobé derrière elle.
Poussez la porte rouge et là, tentez votre chance…

Ici, c’est premier arrivé, premier servi. Pas de station debout possible, le bar est minuscule.

Si l’on vous annonce que c’est complet, souvenez-vous que la chance sourit aux audacieux* (c’est la devise du bar) et dirigez-vous, deux par deux, vers la grande salle pour prendre place autour de la majestueuse table d’hôte.

Elle est officiellement prévue pour des discussions en mode one-to-one only. C’est la règle pour éviter les éclats de voix et préserver l’intimité de chacun. On respecte. Le mixologiste et les serveurs seront aux petits soins pour vous et si une place près du feu se libère, vous serez aux premières loges pour la préempter.

Salute!

ACCÈS

Bar Fortuna : 62 West 9th Street, New York, NY 10011
A l’étage du resto Casa Apicii  
De 6pm à 1am

LE CLIN D’OEIL DE NADÈGE FOUGERAS

Avant ou après, dînez sur place à Casa Apicii.
Admirez au passage les 20 peintures d’Andy Warhol tout autour des tables (Collaboration éphémère avec la HG Contemporary Gallery).
Il faut ab-so-lu-ment goûter la Pasta Al Tartufo – dont les copeaux de truffes sont délicatement rapés par le sommelier.
Et si vous n’aimez que le sucré, on avoue que leur Panna Cotta au lemon curd et poires caramélisées est à se damner.

ET APRÈS ?

Pour rester dans l’ambiance boudoir/baroque et faire la fête jusqu’au bout de la nuit (4am le week-end) , on vous recommande chaudement :

The Back Room, Lower East Side. Assez connu, avec son passage secret en sous-sol, il fait partie de nos favoris! Debout au bar ou lové dans les canapés, des cocktails servis dans des tasses à thé au milieu de boiseries et tapisseries d’époque. Ambiance Prohibition garantie…

Le Boudoir, à Brooklyn Heights. Entrée planquée dans le bistrot Chez Moi. On aime la déco rococo à souhait, inspirée par la chambre de Marie-Antoinette et surtout leurs cocktails à l’absinthe dans des timbales en métal, soooo French!
Testez le 1793, un mix à en perdre la tête (-;
*La fortuna aiuta gli audaci 

ELSA DE SAIGNES



%d bloggers like this: