05 Juin Une bulle dans le bordel de Canal Street

canal-street-market-experienceNYCanal Street, c’est pas vraiment la rue qui fait rêver à New York. Elle est plutôt synonyme de faux sacs Vuitton, de lunettes à 5$ qui se cassent au bout de 3 minutes, de bruit, de bordel. Bref, on y passe, mais on ne s’y arrête pas.

Sauf depuis qu’il y a le Canal Street Market : un espace immense, dans un ancien entrepôt restauré avec beaucoup de goût et complètement dans la tendance « millenials ». Avec la fameuse équation rose nude + laiton+ marbre blanc qu’on voit partout en ce moment.

Un immense espace, donc, avec une partie shopping, un food center, un salon pour se poser, de grandes tables de salle à manger où on peut venir bosser.

Côté shopping,  plein de petits stands, dans l’esprit « one of a kind shops » chers aux New-Yorkais. Que des petits créateurs, plus ou moins connus : on est complètement dans la tendance du « shop local ». On y trouve des bougies, des bijoux, des carnets, des posters, des plantes vertes, du chocolat, des coussins, des vieux polaroids…

Côté Food Center, on retrouve un peu l’idée du Gansevoort Market, mais en tout neuf (presque trop neuf, d’ailleurs, vu le quartier autour, mais bon, ne jouons pas les difficiles). Avec les Dim Sun du Nom Wha Parlor, les glaces de chez Davey’s , les fameux Petee’s pies, des ramens, des bubble tea. On est dans Chinatown, on ne va quand même pas manger des meatballs.

Et si tout ça ne vous intéresse pas du tout car vous n’aimez que le Chinatown authentique un peu crado ou le très chic Soho, sachez qu’il y a des toilettes, gratuites et propres, accessibles derrière la salle à manger. Toujours bon à savoir quand on est dans le coin 😉

 

ADRESSE

CANAL STREET MARKET
265 Canal Street, ici

http://canalstreet.market

 

Une fois que vous êtes ici, si vous voulez comprendre un peu mieux la génération Y ou Z, (ou que vous êtes un millenial:-) jetez un coup d’oeil au showroom de Glosier, la marque de cosmétiques qui cartonne (en vrai et sur instagram) Ici au 123 Lafayette Street

———-

Un peu girly cette newsletter, j’avoue. On va faire plus masculin la semaine prochaine.

NADEGE FOUGERAS